Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chronique des jours à venir de Ronald Wright

 

610752601.jpg

 

En juin 2007 paraissait aux éditions Actes Sud, dans le Cabinet de lecture d’Alberto Manguel, un superbe roman de science-fiction, Chronique des jours à venir de Ronald Wright, dont l’avisée Transhumaine m’avait dit le plus grand bien. Vous pouvez lire sur le site ActuSF ma longue critique de cette histoire d’amour fou, de dernier homme, de voyage temporel, de fin du monde et, peut-être, de schizophrénie, qui doit autant à William Shakespeare et à Joseph Conrad qu’aux scientific romances de H. G. Wells. Après quelques mois de recul, je peux affirmer, avec plus de conviction encore, qu’il s’agit tout simplement du plus beau roman SF que j’ai lu l’an dernier.

 

Lire l’article.

 

Lien permanent Imprimer 2 commentaires

Commentaires

  • "l’avisée Transhumaine":

    l'épithète est heureux.
    J'ai lu "L'homme qui était mort" de DH Lawrence sur son conseil: magnifique petit texte, qui donne à réfléchir.

    Entre Transhupied et Transhumontparnasse, on est bien équipé pour se faire conseiller de saines lectures.

  • Merci pour cette note entousiasthe. Je le note pour le lire ... dans les jours à venir.

Les commentaires sont fermés.